OUSMANE MASSECK NDIAYE REBONDIT A SAINT LOUIS

Posté par elyzos le 28 juillet 2009

arton2324dd9bdb52f4.jpg« Wade n’a jamais dit que Idy va diriger le Pdsl »


Après une longue absence de près de trois mois dans sa ville, Saint Louis, Ousmane Masseck Ndiaye a fait un retour en force dans son fief politique. De Mpal à la permanence en passant par Fass, Rao, Gandon, Leybar, Pikine, Léona, le patron des libéraux de Saint Louis a eu droit à un accueil chaleureux. L’ex-maire a profité de l’occasion pour tenir un discours poignant levant du coup plusieurs zones d’ombres. Il a d’ailleurs révélé que Wade n’a jamais dit que c’est Idrissa Seck, qui va diriger le Pdsl encore moins mis en place un groupe pour la vente des cartes.

C’est une véritable démonstration de force que vient d’effectuer la Fédération départementale du Pds de Saint Louis, depuis sa déroute du 22 mars dernier. Les libéraux ont battu le rappel de leurs troupes pour réserver un accueil triomphal à leur leader, porté à la tête du Conseil économique et social. S’agissant de la refondation du Pds, Ousmane Masseck Ndiaye, qui, avant-hier, a fait face à la presse, a déclaré haut et fort que, contrairement aux rumeurs qui fusent depuis quelque temps, Wade n’a encore choisi personne pour diriger le Parti démocratique sénégalais libéral (Pdsl). « C’est Me Wade qui commande tout dans ce parti » L’ex-ministre des Collectivités locales de préciser : « il faut que cela soit clair dans la tête des militants. Me Wade n’a jamais mis un groupe pour vendre des cartes. Pour la refondation et l’unification des forces libérales, le secrétaire général national n’a porté son choix sur personne, ni sur Idrissa Seck ni sur quelqu’un d’autre. Seulement, il y a certains responsables qui font des sorties pour dire que telle ou telle personne a été portée à tel ou tel poste. Il faut arrêter ces dénigrements ». Dans la foulée, il annonce : « Me Wade commande tout. Nous tous, nous y attelons et aucun membre du comité directeur n’a été désavoué ». En outre, Masseck Ndiaye a lancé un appel aux autres responsables libéraux, notamment le président de la Fédération Pds, Cheikh Tidiane Sy, pour mettre ensemble un chronogramme, afin de remobiliser les militants : « nous sommes loin d’être désorientés, après la défaite du 22 Mars. La mobilisation d’aujourd’hui démontre que le Pds est vivant à Saint Louis et nous allons instaurer les week-ends bleus pour préparer 2012 ». Et le président du Conseil économique et social de poursuivre :« nous avons une obligation de gagner les élections de 2012, pour conforter la suprématie du parti à Saint Louis ».

« Je défie quiconque de prouver que j’ai détourné un seul centime à la mairie de Saint-Louis »

Ousmane Masseck Ndiaye a profité de cette visite pour répondre à l’actuelle équipe municipale dirigée par Cheikh Bamba Dièye, qui a avancé un trou de 350 millions. « Je défie quiconque de prouver que, durant mon magistère, un seul centime a été détourné. Aucune fois, dans mes sept ans de gestion de la commune de Saint Louis, je n’ai touché le plus petit centime de l’argent public. La deuxième précision, c’est que, dans un Etat ou une collectivité locale, le meilleur gestionnaire part, en laissant des dettes ». Déterminé, Masseck Ndiaye poursuit : « sur les 350 millions, je demande à Cheikh Bamba Dièye de mettre à votre disposition le procès-verbal qu’il a signé devant le préfet. Et s’il considère qu’il y a détournement ou trou, je suis prêt à débattre avec lui sur cette question ». En outre, il appelle l’actuelle équipe municipale à cesser de communiquer et de terminer les travaux qu’il a entamés. Pour lui, en effet, « la communication est terminée, depuis le 22 mars dernier ».

Gallaye Sène

Laisser un commentaire

 

asterix90 |
KiloCharlieRomeo |
L'argent-Amour-Croyance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marie-Paule et Jacques
| une vente ou un échange?
| La Bonne Occaz