D’Alia (UDC): « Pas d’expulsions, sans garanties »

Posté par elyzos le 30 juillet 2009

clandestinavepic.jpgQuestion du président de la direction d’un Sénat a Maroni

ROME, 30 Juillet 2009 – A ‘le ministre de l’Intérieur à la question de l’inviter à reconsidérer la politique d’expulsion et d’éviter que, en l’absence de garanties suffisantes, le rejet de la politique finit par toucher même parmi les immigrants qui sont en droit de demander en matière d’asile a été déposée par le Président du Sénat de leadership Gianpiero D’Alia.

Le président a demandé au ministre de clarifier, en particulier sur le cas des 82 migrants a aidé dans la nuit du 30 Juin et 1 Juillet l’année dernière, la plupart d’entre eux, selon des témoins, seraient dans le besoin de protection.  »Dans le centres de détention où ils sont triés, le HCR et le personnel du Centre italien pour les réfugiés (CIR) basée en Libye, ont rassemblé des preuves directes, à partir de laquelle – a expliqué D’Alia – et a constaté que la les Libyens ne sont pas rejetées, mais les nationalités « érythréen et que la plupart d’entre eux ont demandé pour la protection et a exprimé le désir d’en faire la demande d’asile ».

Le government »a  clarifier plus vite , les obligations résultant de conventions internationales signées par l’Italie – a dit D’Alia – strictement interdit le refoulement de réfugiés et demandeurs d’asile, beaucoup plus « à un pays tiers qui ne sont pas conformes et ne garantit pas les critères de base de la protection. Nous aimerions savoir quelles garanties ont été sur le gouvernement italien de la Libye de Kadhafi, qui n’a pas signé la Convention sur les réfugiés de 1951 et a une loi sur l’asile ».

Laisser un commentaire

 

asterix90 |
KiloCharlieRomeo |
L'argent-Amour-Croyance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marie-Paule et Jacques
| une vente ou un échange?
| La Bonne Occaz