• Accueil
  • > culture
  • > L’ANCIEN CONSEILLER FIDUCIAIRE DE IDY ENTENDU, MES NAFISSATOU DIOP, TANOR NDIAYE ET OPA NDIAYE CONVOQUES

L’ANCIEN CONSEILLER FIDUCIAIRE DE IDY ENTENDU, MES NAFISSATOU DIOP, TANOR NDIAYE ET OPA NDIAYE CONVOQUES

Posté par elyzos le 30 juillet 2009

arton2344f8b83.jpgIl y a de cela dix jours, Ibrahima Touré dit « Ito », ancien conseiller fiduciaire de Idrissa Seck a été discrètement entendu par Mahwa Sémou Diouf, doyen des juges d’instruction. Le même juge vient d’adresser des convocations à Mes Nafissatou Diop et Tanor Ndiaye, notaires et à Opa Ndiaye, ancien ministre du Plan. Mais rien de méchant : il s’agit juste, selon des sources autorisées, pour le juge de boucler l’instruction de l’affaire dite « des sociétés d’Idrissa Seck » et de communiquer ses conclusions au parquet.

Le doyen des juges d’instruction, Mahwa Sémou Diouf veut boucler et communiquer au Procureur de la République ses conclusions dans l’affaire dites des « sociétés d’Idrissa Seck ». Il y a de cela dix jours, Ibrahima Touré dit « Ito » a été entendu par le magistrat instructeur dans le fond du dossier. En présence de ses deux avocats, l’ancien conseiller fiduciaire de l’ancien Premier ministre (novembre 2002-avril 2004) qui avait monté les sociétés Net Africa, Tempo, Les Réserves de Kagne, Force One, Saica et Évasion, a été entendu par le magistrat sur le montage de ces sociétés, leur fonctionnement, l’origine des fonds, la gestion… Sur les papiers, et malgré certaines mutations, c’est « Ito » qui figure comme étant le propriétaire de ces sociétés. Placé sous contrôle judiciaire dans cette affaire, c’est libre que « Ito » a quitté le bureau du doyen des juges lors de son audition. Peu après lui, Mahwa Sémou Diouf compte entendre Me Nafissatou Diop, Me Tanor Ndiaye et l’ancien ministre du Plan, Opa Ndiaye. Tous ont reçu des convocations du juge via la Brigade des affaires générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic). Ils seront entendus par le magistrat instructeur le 4 août prochain. En fait, ce sont toutes les personnes qui avaient été entendues dans le cadre de l’enquête de police, qui sont en train de défiler devant le doyen des juges. Ce dossier dit des « sociétés d’Idrissa Seck » (même si dans aucun document présenté par Ito, on ne voit le nom du maire de Thiès) n’est pas le seul à être dans le dernier tournant. Après le non-lieu obtenu par Idrissa Seck dans l’affaire des chantiers de Thiès, le juge du deuxième cabinet, comme l’affirmait le Garde des Sceaux à L’As, a bouclé l’instruction de la plainte contre X déposée par l’Etat et qui visait des entrepreneurs. Là aussi, il ne reste au magistrat qu’à communiquer son dossier au parquet de Dakar pour recevoir ses conclusions.

Cheikh Mbacké GUISSE

Laisser un commentaire

 

asterix90 |
KiloCharlieRomeo |
L'argent-Amour-Croyance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marie-Paule et Jacques
| une vente ou un échange?
| La Bonne Occaz