• Accueil
  • > actualité
  • > Migration irrégulière : Les candidats doivent se conformer à la réglementation du pays d’accueil

Migration irrégulière : Les candidats doivent se conformer à la réglementation du pays d’accueil

Posté par elyzos le 30 juillet 2009

immigrationrapatrieclando2.jpgSur les routes vers l’’eldorado européen’, les migrants prennent des risques de plus en plus grands, mettant leur dignité et leur vie en péril. En effet, le candidat à la migration ou au séjour irrégulier ignore parfois les réglementations relatives aux visas, aux conditions légales de migration, voire aux risques réels de la migration irrégulière. C’est ce qu’a compris le Groupe Agora pour l’Education aux droits de l’enfant et à la paix (Gra-Redep) qui, en partenariat avec le ministère de l’Education et avec l’appui de l’Organisation internationale pour les migrations (Oim), a procédé hier au pré lancement d’une campagne nationale de sensibilisation sur les dangers de la migration irrégulière.

 Pour cet évènement qui coïncide avec la 8e édition du Concours interscolaire René Cassin 2009, le thème choisit est : ‘Quelles actions efficaces pour éviter les dangers de la migration irrégulière mettant atrocement en jeu la vie et la dignité humaines ?’.

Selon l’Ong, ‘malgré le principe de la liberté de circulation, les migrants n’ont pas le droit absolu d’être acceptés. Ils doivent nécessairement se conformer à la réglementation relative à l’immigration de l’Etat d’accueil’. C’est la raison pour laquelle, elle estime que le droit de rester au pays doit être rappelé haut et fort, car il fait partie de toute gestion des migrations et doit en constituer le point de départ. Ainsi, l’organisation de ce concours ce jeudi 30 juillet au Théâtre national Daniel Sorano constitue, pour le groupe Agora, un espace pédagogique pour sensibiliser, informer et conscientiser les jeunes élèves et étudiants aux dangers et risques liés à la migration irrégulière, aux opportunités et procédures de migration légale. L’Ong précise qu’il s’agit surtout de donner aux jeunes, des informations sur les structures pouvant les guider dans le processus d’insertion professionnelle à travers les formations, l’appui à la création d’entreprises et le financement de projets.

‘C’est encore possible de réussir au Sénégal’, soutient cette organisation qui renseigne que la finale de la 8e édition du Concours René Cassin opposera les élèves des collèges et lycées de Dakar, Louga, Tambacounda, Kolda et Ziguinchor dans le domaine de l’orthographe, du plaidoyer, de la poésie et du théâtre.

Laisser un commentaire

 

asterix90 |
KiloCharlieRomeo |
L'argent-Amour-Croyance |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Marie-Paule et Jacques
| une vente ou un échange?
| La Bonne Occaz